08:11 TECHNIQUE

Un ancien pont autoroutier en acier déplacé sur ponton et démonté aux Pays-Bas

Teaserbild-Quelle: Mammoet

La société américaine Mammoet a démonté avec succès le pont en arc en acier de Vianen, aux Pays-Bas. L’opération spectaculaire s’est déroulée de nuit. L’ouvrage a été juché sur un ponton avant de gagner le site de son démontage.

Le  Lekbrug Vianen tel qu'il était avant l'opération effectuée par la société américaine Mammoet.

Crédit image: Mammoet

Le pont avant son démontage et son transport sur ponton.

Depuis l'ouverture des deux nouveaux ponts Lek pour l'autoroute A2 près de Vianen, aux Pays-Bas, un ancien ouvrage n'avait plus de fonction définie. Ces dernières années, diverses possibilités ont été étudiées pour pouvoir le réutiliser, dans sa totalité ou en partie, tant à son emplacement actuel qu'à un autre emplacement éventuel. En pure perte, et il a fallu se résoudre à l’enlever pour le démonter.

Le départ du pont en arc a attiré un large public, en ligne et sur le terrain. Comme le ponton était éclairé, il était possible de suivre facilement les étapes de cette opération. L'agence gouvernementale néerlandaise responsable des travaux publics et de la gestion de l'eau travaille désormais à marquer les traces de cet ancien pont par un monument commémoratif.

Pour mener à bien cette tâche, Mammoet a construit un grand système de portique destiné à soutenir et à soulever l'arche.

Crédit image: Mammoet

Pour mener à bien cette tâche, Mammoet a construit un grand système de portique destiné à soutenir et à soulever l'arche.

Déplacer une arche du pont a un poids d'environ 5'000 t d’une hauteur d'environ 30 m demande de gros moyens techniques. Mandaté pour ces travaux, le constructeur américain Mammoet a construit un grand portique destiné à soutenir et à soulever l'arche. Huit mâts ont été montés sur un ponton et reliés à huit tours de levage. Le ponton a pris en charge le poids du pont à marée haute. La construction en arc en acier sera découpée en morceaux dans le port extérieur de l'écluse Princesse Beatrix. Mammoet y travaille 24heures sur 24. 

Le pont sera bientôt assez démonté pour passer sous un autre ouvrage d’art adjacent et être démoli définitivement dans un chantier naval. Là, les pièces d'acier sont rendues encore plus petites et transportées vers un transformateur reconnu. Là, elles seront transformées en matière première.  

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.