08:11 TECHNIQUE

Une centrale à gaz de réserve construite tambour battant en Argovie

Teaserbild-Quelle: General Electric Gas Power

Le groupe General Electric Gas Power relève le défi de faire fonctionner la première centrale à gaz de réserve en Suisse sur son site de Birr (AG) dès février prochain. Sur mandat de la Confédération, il a donc engagé une vraie course contre la montre.  Les installations auront une puissance de 250 MW.

centrale gaz birr

Crédit image: General Electric Gas Power

Le site de GE Gas Power de Birr pourra dès 2023 fournir du gaz supplémentaire à l’ensemble de la Suisse.

Aux yeux des activistes du climat, construire une nouvelle centrale à gaz n’est pas une solution. Devant les risques de pénurie énergétique, la Confédération a pourtant autorisé l’entreprise General Electric Gas Power à se doter d’une installation de réserve à Birr (AG). Et c’est un chantier mené tambour battant qui permettra d’augmenter la production dès la mi-février.

La solution est temporaire, rappelle l’Office fédéral de l’environnement (Ofen). Les valeurs limites des émissions de dioxyde de carbone ont été augmentées pour permettre cette construction. La nouvelle centrale de réserve de gaz émettra entre 2,8 et 4,8 t d’azote par jour et entre 2,8 et 6,6 t de monoxyde de carbone dans le même temps. Ces chiffres évoluent selon l’utilisation de gaz – privilégiée dans le projet, de pétrole ou d’hydrogène.

Huit générateurs à turbine en place
Cette première centrale de réserve en Suisse aura une puissance de 250 MW, soit le quart de la puissance des installations nucléaires de Leibstadt. Huit générateurs à turbine ont déjà été installés il y a quelques jours sur place. Ils resteront en place jusqu’en 2026. Le coût du projet est estimé à 460 millions de francs.

Il n’en reste pas moins que les centrales à gaz sont controversées en Suisse. Le Groupe E cherche depuis des années à moderniser ses installations à Cornaux (NE). Le permis de construire retiré en 2015 peut toujours être réactivé par les risques de pénurie, cela en dépit des vives oppositions locales. Il faudrait pour cela une demande de la Confédération. De son côté, General Electric Gas Power entend multiplier ses sources d’approvisionnement en énergie pour mieux lutter contre le réchauffement climatique. Il mise aussi sur le renouvelable.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.