09:09 ARCHITECTURE

Les Minoteries de Genève ont leur nouvelle enveloppe thermique

Teaserbild-Quelle: Bureau IB+, Fernando Guerra

Le quartier des anciennes Minoteries de Genève a fait peau neuve tout en gardant son architecture originelle. Les travaux de rénovation ont revêtu les sept bâtiments d’une nouvelle enveloppe thermique pour en améliorer le bilan énergétique.

Minoteries Genève 2

Crédit image: Bureau IB+, Fernando Guerra

Le quartier des Minoteries se compose de deux barres d’immeubles coudées et d’une galette centrale.

L’architecture des années 1960-1970 peut encore avoir de beaux jours à vivre. La rénovation du quartier genevois des Minoteries le montre. Les 329 logements viennent de se refaire une beauté, tout en prenant le virage des énergies renouvelables.

Cette transition entre des anciens immeubles peu au fait des standards énergétiques actuels et un ensemble modernisé a été rendue possible par le remplacement de l’enveloppe thermique des bâtiments, communique le bureau IB+. Cela a permis de conserver le langage architectural adopté pour construire ce quartier entre 1971 et 1976. Il s’agissait à l’époque de créer des logements sociaux pour une population de 800 habitants.

Le quartier des Minoteries comprend sept immeubles organisés en deux barres coudées parallèles aux rues qui le bordent. Les deux complexes sont reliés par une galette centrale munie d’un passage donnant accès à divers équipements publics, comme une bibliothèque, des arcades commerciales, une école enfantine ou une infirmerie.

Minoteries Genève 3

Crédit image: Bureau IB+, Fernando Guerra

Les bâtiments ont reçu une nouvelle enveloppe faite de fibres de ciment gris clair, qui ne dénature pas leur conception originelle.

Les architectes de la rénovation ont mis l’existant en valeur. Les interventions sur l’enveloppe n’ont pas provoqué de travaux à l’intérieur des appartements. Au niveau de la galette et des logements, tout a été pensé pour offrir la meilleure qualité de vie possible aux résidents.

La carbonation fait des dégâts
Au plan de la façade, les travaux permettent de faire écho entre l’enveloppe d’origine et la nouvelle. Cela malgré les nombreuses dégradations constatées par la carbonation du béton. Il a fallu isoler les bâtiments avec une nouvelle enveloppe continue de 30 cm d’épaisseur. Les nouvelles façades sont revêtues de fibres de ciment gris clair, légèrement texturées et changeantes selon la lumière, et renforcées de fibre de verre. Cela leur permet de retrouver l’architecture originelle.

Les anciens balcons sont devenus loggias. Leur isolation thermique s’en trouve largement améliorée par la suppression des ponts froids. Des protections solaires en toile ont été posées dans les zones de balcons pour apporter une touche colorée aux bâtiments. Les fenêtres ont été mines de triples vitrages et de stores en lamelles. A l’intérieur des appartements, les salles de bain et les gaines techniques ont aussi été entièrement refaites.

Un secteur longtemps peu urbanisé
Le quartier des Minoteries de Genève fait partie de l’histoire de la cité de Calvin. Il tire son nom de l’activité meunière qui s’y est développée depuis le XVIIIᵉ siècle et cela jusqu’il y a trente ans. Le secteur était soumis aux humeurs de l’Arve toute proche pendant des années. Il est longtemps resté peu urbanisé, jusqu’à l’adoption d’un plan d’aménagmeent en 1968. Il reste propriété de la Ville de Genève.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.