12:03 ARCHITECTURE

Une ville virtuelle pour repousser les limites du réalisme architectural

Teaserbild-Quelle: Zaha Hadid Architects

Les techniques numériques repoussent les limites du réalisme. Le bureau d’architectes Zaha Hadid s’est donc essayé à créer une ville totalement virtuelle en s’inspirant d’une expérience de micro-Etat dans les Balkans. Avec pour résultat de dépasser les limites physiques d’un bâtiment.


Zaha Hadid ville 7

Crédit image: Zaha Hadid Architects

Une petite ville totalement virtuelle, mais où le réalisme architectural est toujours présent.

C’est virtuel et inspirant. Libertaire aussi. Le bureau d’architecture Zaha Hadid plonge dans le métavers avec une ville futuriste, quoique fidèle au style de sa fondatrice. Il crée ainsi un espace de vie complètement imaginaire, tout en y faisant débarquer l’architecture.

Cette ville idéale répond à l’expérience de Vit Jedlicka, un homme politique tchèque qui a créé en 2015 Liberland, un micro-Etat non reconnu à la frontière entre la Croatie et la Serbie. Le terrain n’a jamais été construit. Cependant, il est organisé en micro nation, avec son drapeau, son hymne  et sa monnaie. Il compte 700’000 habitants virtuels vivant sous les principes libertaires.


Le bureau de Zaha Hadid donne corps à cette expérience considérée comme frivole par les deux pays concernés. La petite ville virtuelle qu’il a créée compte un hôtel de ville, des espaces de co-working, des boutiques, des incubateurs d’entreprises et une galerie d’art. Ses bâtiments aux formes arrondies rappellent le style de Zaha Hadid tout en repoussant les limites de l’architecture et de son réalisme.

L’impossible devient possible
Avec des impossibilités architecturales comme toits flottants ou des locaux qui peuvent s’agrandir à l’envi, l’équipe d’architectes dirigée par Patrik Schumacher entend prouver que le métavers est autre chose qu’un jeu vidéo ou une vue de l’esprit. Elle veut montrer que le réalisme de la construction d’un bâtiment peut aussi intégrer le monde virtuel.

Entre virtuel et réel, les possibilités ne demandent qu’à être explorées, souligne encore Patrik Schumacher. La ville virtuelle explore ainsi les derniers développements de la numérisation en architecture. Tout en espérant préserver sa liberté de création.


Zaha Hadid ville 3

Crédit image: Zaha Hadid Architects

La visite de cette ville est totalement virtuelle sans être totalement dénuée de réalisme architectural

Entre virtuel et réel, les possibilités ne demandent qu’à être explorées, souligne encore Patrik Schumacher. La ville virtuelle explore ainsi les derniers développements de la numérisation en architecture. Tout en espérant préserver sa liberté de création.

La ville sera testée le mois prochain en virtuel, avec la population de Liberland comme invitée prioritaire. En attendant d’autres projets alliant le numérique avec le réalisme.


Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

RUFALEX Rollladen-Systeme AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.