14:05 DIVERS

Trois nouveaux bâtiments scolaires stimulés par la crise sanitaire

Teaserbild-Quelle: pm architectes

Avec ses trois nouveaux bâtiments scolaires, le complexe du Vigner, à Saint-Blaise (NE) a en quelque sorte tiré profit des mesures de confinement de ses élèves et enseignants. Le chantier de l’extension a ainsi pu être terminé avec trois mois d’avance.

La crise sanitaire peut avoir du bon. Les travaux d’extension du collège de Vigner, à Saint-Blaise (NE), ont ainsi profité de l’interruption de l’activité scolaire pour avancer un peu plus vite que prévu. La reprise des cours, le 11 mai, se fait donc dans trois collèges neufs.

Ancien collège à rénover

Baptisé «Les Quatre Fantastiques», le projet d’extension des collèges de Vigner a fait l’objet d’une demande de crédit de 34 millions – dont 4 à la charge de la commune. Ce village en banlieue est de Neuchâtel a donc mené une construction à l’ampleur rare, compte tenu de sa taille. Il reste encore à rénover l’ancien bâtiment scolaire, ce qui sera fait ces prochains mois. Tout devrait être terminé pour la rentrée d’août 2021.

Le moderne côtoie l’ancien

Saint-Blaise est un village vigneron typique, mais son collège, implanté en plein centre, contraste beaucoup avec son voisinage. Cependant, les architectes ont voulu que les nouveaux bâtiments scolaires dialoguent avec leur environnement immédiat. Le concept, élaboré au cours d’un concours, a permis de marier la modernité des lignes avec le charme d’un ancien quartier et d’un village aux ruelles étroites.

En moulin à vent

Les bâtiments neufs étaient conçus avec une organisation en «moulin à vent», avec la mise en place d’une organisation centrifuge, avec des orientations de classes donnant sur les 4 façades. Au lieu d’un couloir central, l’espace de distribution est composé de 4 bras pour donner accès aux classes, escaliers, ascenseurs et locaux sanitaires.

Minergie contraignant

La législation neuchâteloise sur l’énergie impose le label Minergie-P, qui suppose notamment un chauffage au bois. Les trois bâtiments neufs en ont tenu compte, et l’ancien collège devra aussi s’y adapter. Les travaux qui y seront menés ces prochains mois vont donc en tenir compte. L’année prochaine «Les Quatre Fantastiques» seront ainsi une réalité pour les quelque 200 élèves qui y sont actuellement scolarisés.

Annonces

Dossiers

Coronavirus

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.