15:11 ECONOMIE

L’emploi à son plus haut niveau depuis la crise financière d’il y a 12 ans

Teaserbild-Quelle: KOF

L'indicateur de l'emploi du KOF continue à progresser et se situe à son plus haut niveau depuis 2008. Cette hausse est principalement due à un plus grand nombre d'entreprises qui considèrent que leur nombre actuel d'employés est trop faible en regard de la demande.


IndicateurEmploiKOF1021

Crédit image: KOF

L'indicateur de l'emploi du KOF poursuit son évolution positive : au début de l'année, la valeur de l'indicateur était encore de -0,1 point. Après une reprise déjà forte à 7,7 points (révisé de 7,2) au troisième trimestre, l'indicateur se situe maintenant à 9,4 points. Cela signifie que la situation sur le marché du travail suisse s'améliore à nouveau pour les demandeurs d'emploi. Un niveau positif comparable a été observé pour la dernière fois au deuxième trimestre de 2008, avant la crise économique et financière de 2008/2009.

 

Optimisme général

L'indicateur de l'emploi du KOF est calculé sur la base des enquêtes trimestrielles du KOF auprès des entreprises. Les évaluations pour le quatrième trimestre de 2021 sont basées sur les réponses de plus de 4 500 entreprises interrogées en octobre concernant leurs projets et attentes en matière d'emploi. Dans l'ensemble, les entreprises interrogées jugent le nombre actuel d'employés trop faible et souhaiteraient l'augmenter davantage au cours des trois prochains mois. La valeur de l'indicateur indique une forte croissance de l'emploi sur le marché du travail suisse pour le trimestre en cours et celui à venir.

IndicateurEmploiTableauKOF1021

Crédit image: KOF

L'indicateur de l'emploi dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration a connu une évolution particulièrement positive ce trimestre : une grande majorité des entreprises interrogées prévoit une croissance de l'emploi dans les mois à venir. Cela permet d'espérer que les importantes pertes d'emplois causées par la crise du COVID-19 dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration sont enfin terminées et que les choses vont reprendre dans les semaines à venir.

 

Construction toujours avide de main d’œuvre
Selon les enquêtes du KOF, les perspectives d'emploi sont également très positives dans la construction, le commerce de gros et les prestataires de services. Dans l'industrie manufacturière, après la forte baisse de l'indicateur au début de la crise du COVID-19, une majorité d'entreprises envisage désormais une forte augmentation des emplois au dernier trimestre.

Autres articles intéressants

Annonces

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.