16:04 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Holcim enterre définitivement Lafarge

Teaserbild-Quelle: LafargeHolcim Ltd

Il y a six ans, les cimentiers suisse Holcim et français Lafarge fusionnaient pour créer un leader mondial des matériaux de construction: LafargeHolcim. La semaine dernière, le groupe suisse a annoncé vouloir simplifier son nom et supprime le nom du français de sa raison sociale.


Lafarge Holcim

Quelle: LafargeHolcim Ltd

Ce changement de nom ne s’appliquera qu’au groupe et pas aux marques, qui continueront d’exister.

Le 15 juillet 2015, le rapprochement entre Lafarge et Holcim donnait naissance au premier cimentier mondial. Les actionnaires de Holcim avaient toutefois obtenu une répartition plus favorable du capital de l’entité fusionnée. Six ans plus tard, le Conseil d’administration recommande de simplifier son nom dans un souci d’efficacité et d’impact, tout en s’appuyant sur l’héritage du groupe. Exit Lafarge. Ce changement de nom ne s’appliquera qu’au groupe et pas aux marques, qui continueront d’exister. Cette modification doit être approuvée par les actionnaires lors de leur prochaine assemblée générale, le 4 mai.

Décision logique
Le groupe a donc décidé de simplifier son appellation pour devenir Holcim. Une décision logique, car s’il est intéressant dans un premier temps de garder le double nom afin de rassurer les marchés et la clientèle, à long terme le changement n’est guère une surprise. D’autant plus que lors de l’annonce de la fusion, les instances dirigeantes avaient affirmé chercher un nouveau nom pour le groupe.

Marche des affaires difficile
Lors de leur dernier exercice en tant qu'indépendants, Holcim avait réalisé un chiffre d'affaires de 19,11 milliards de francs et Lafarge de quelque 15,4 milliards. Les deux entités prévoyaient alors un chiffre d'affaires cumulé de 38 milliards de francs. L’année dernière, il n’était «que» de 23,14 milliards.


Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.