16:09 PROJETS

Au Grimsel, le barrage de Spitallamm pourra finalement être surélevé

Teaserbild-Quelle: KWO / David Ormerod

Les Forces motrices de l'Oberhasli (KWO) ont récemment réaffirmé qu'elles surélèveront «avec plaisir» la hauteur du barrage de Spitallamm, au col du Grimsel (BE). Soit 23 m de plus pour cet ouvrage. L'entreprise énergétique doit néanmoins encore clarifier des questions de procédure avant de débuter les travaux. 


Visualisation du barrage-voûte de Spitallamm: le nouveau barrage est construit juste avant l'ancien barrage existant.

Crédit image: KWO / David Ormerod

Le nouveau barrage est construit juste avant la retenue existante.

Le Conseil des Etats a éliminé les dernières divergences avec le Conseil national concernant la loi sur les mesures urgentes pour la mise en place à court terme d'un approvisionnement sûr en électricité en hiver. Auparavant, le Conseil national avait complété cette loi par un «paragraphe sur le Grimsel». Celui-ci stipule que les Forces motrices de l’Oberhasli (KWO) doivent pouvoir rehausser de 23 m le barrage de Spitallamm, situé juste sous le col, du côté bernois.

En juin 2021, les KWO AG ont débuté la construction du nouveau barrage de Spitallamm, juste devant le mur existant, qui a pris de l'âge. Lorsqu'il sera terminé, le mur existant sera inondé. Le porte-parole des KWO a déclaré que le nouvel ouvrage était dimensionné de manière à pouvoir être plus haut de 23 m que les 113 m actuellement prévus. Les coûts de construction s'élèvent à 125 millions de francs pour 113 m.

Si le barrage de Seeuferegg est également rehaussé de 23 m, les coûts pour les KWO s'élèveront à 225 millions de francs. Le barrage de Seeuferegg est le deuxième barrage du lac de retenue du Grimsel. Si les deux barrages peuvent être rehaussés de 23 m, le lac du Grimsel aura un volume de stockage de 170 mᶟ au lieu de 94 mᶟ, ce qui représentera un avantage pour l'approvisionnement en électricité en hiver. Les KWO partent actuellement du principe que le rehaussement des deux barrages nécessite l’octroi d’un permis de construire. 

La construction du nouveau barrage de Spitallamm a débuté en juin 2021 en parallèle au mur existant. Le nouvel ouvrage est dimensionné de manière à pouvoir être plus haut de 23 m que les 113 m actuellement prévus.

Crédit image: KWO

Le nouvel ouvrage est dimensionné de manière à pouvoir être plus haut de 23 m que les 113 m actuellement prévus.

En juin de cette année, le gouvernement bernois a mis en consultation publique une adaptation du plan directeur cantonal concernant le lac du Grimsel et le projet de barrage du Trift. Le Tribunal fédéral avait ordonné en 2020 au canton de Berne de procéder à une inscription dans le plan directeur cantonal avant le rehaussement des murs du barrage du Grimsel.

Le Tribunal fédéral a ainsi accepté un recours de deux organisations de protection de la nature. Le gouvernement bernois estime que tant le rehaussement des murs du lac du Grimsel que la nouvelle centrale électrique du Trift sont nécessaires. Sur le Trift, dans la région du Susten, les KWO veulent retenir un lac apparu récemment après le retrait d'un glacier.

Installations solaires à l'étude
Comme l'a ajouté le porte-parole des KWO, la société étudie également la mise en place d'installations photovoltaïques sur les barrages de Räterichsboden et d'Oberaar. Il s'agit de deux autres barrages des KWO dans la région du Grimsel. Ceci afin d'utiliser au mieux l'infrastructure existante et de contribuer à une énergie hivernale supplémentaire.
Le potentiel d'une installation solaire sur le mur de Spitallamm sera également examiné en temps voulu. Les centrales électriques de l'Oberhasli appartiennent à 50% au groupe énergétique bernois FMB. L'actionnariat comprend également les services industriels de Bâle, Energie Wasser Bern et EWZ Zurich.

Un rehaussement insuffisant


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.