16:11 PROJETS

Audemars-Piguet construit un nouveau site à la Vallée de Joux: l'Arc

Teaserbild-Quelle: De Giuli & Portier Architectes

La manufacture Audemars-Piguet n’en finit plus d’investir dans de nouveaux sites de production. Elle a ainsi posé la première pierre d’un nouveau bâtiment dans son site originel du Brassus (VD). L’Arc regroupera les ateliers de l'entreprise sous le même toit dès 2025.

Audemars Brassus Arc

Crédit image: De Giuli & Portier Architectes

L’Arc permettra dès 2025 la réunion de tous les ateliers d’Audemars-Piguet implantés sur le site historique de l’entreprise, au Brassus.

Dans la foulée de l’ouverture de sa nouvelle manufacture des Saignoles, au Locle (NE), Audemars-Piguet pose la première pierre d’un nouveau centre de production dans son siège historique du Brassus (VD). L’entreprise Steiner SA est en charge de la construction de l’Arc, un bâtiment en forme de demi-cercle qui sera à terme relié à la manufacture des Forges.

Le projet permettra ainsi à l’entreprise de réunir sous le même toit tous ses sites industriels de la Vallée de Joux. Le nouveau site comprendra trois étages d’ateliers sur un sous-sol technique. Tout comme au Locle, la lumière naturelle y sera mis à l’honneur, grâce à un verre électro chrome développé en collaboration avec l’EPFL.

Façades pour les oiseaux
Avec sa façade incurvée de 350 m de longueur, le nouveau bâtiment sera aussi équipé d’un système de cadres métalliques à crémaillère. Cela réduira les risques de collision pour les oiseaux et limitera les nuisances causées par la réflexion du verre. Pour parer aux éventuelles crues, l’Arc sera surélevé de quelque 80 cm pour dévier les eaux vers un chenal naturel. Un  parking aménagé à proximité de la gare du Brassus pourra être mis à disposition pour des évènements de la vie locale.

Empreinte carbone réduite
L’entreprise veut aussi réduire son empreinte carbone. L’Arc sera muni d’un toit végétalisé pour créer un biotope à insectes et oiseaux. Le bâtiment récupérera la chaleur qu’il produit et se raccordera à un chauffage à distance au bois.  La pose de panneaux photovoltaïques en toiture lui assurera une énergie d’appoint supplémentaire. L’usage de matériaux renouvelables sera également encouragé pendant la construction

Audemars-Piguet souhaite améliorer avant tout le confort de travail de son personnel. Les futurs locaux de l’Arc seront tous modulables en fonction de leurs besoins futurs. La manufacture horlogère s’engage ainsi à promouvoir une architecture avant-gardiste et respectueuse de son environnement, indique-t-elle dans un communiqué.

Fondée en 1875, la manufacture du Brassus poursuit donc son vaste programme d’investissements. Elle a ouvert un musée en forme de spiral sur son site historique l’an dernier. Les travaux de l’Arc doivent se poursuivent jusqu’en 2025. Les premiers collaborateurs pourront néanmoins intégrer leur nouvel écrin en 2024.

Lire encore :un nouvel écrin pour Le Locle

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.