16:07 PROJETS

Genève lance son projet de bâtiment commun à la police et aux douanes de l’aéroport

Teaserbild-Quelle: Berrel Kräutler Architekten

L’extension de l’aéroport de Genève donne des ailes au projet de regroupement de la police internationale et de centre de détention administrative pour requérants d’asile au Grand-Saconnex. Le canton de Genève va consacrer 77 millions à construire ce complexe de deux bâtiments contigus en partage avec la Confédération.

Police internationale Genève 2

Quelle: Berrel Kräutler Architekten

Les deux héros grecs de Philémon et Baucis, qui symbolisent l’amour conjugal, ont inspiré les architectes pour la réalisation de ce complexe de haute sécurité à côté de l’aéroport de Genève.

Canton de Genève et Confédération pourront regrouper leurs missions de sécurité douanière et de police près de l’aéroport de Cointrin si le Grand Conseil genevois accepte un crédit de 77 millions pour la construction d’un bâtiment au Grand-Saconnex, en bordure du tarmac. Le projet, qui sera bientôt soumis aux députés, s’inscrit dans la continuité du développement de l’aéroport. Il abritera aussi un nouveau centre de détentions administrative de 50 places pour les requérants d’asile en attente de renvoi.

Police international Genève 1

Quelle: Berrel Kraütler Architekten

Deux bâtiments séparés par un parvis pour l’accès des visiteurs composeront le futur complexe de sécurité.

C’est donc un « hub » de sécurité que le canton entend créer à côté des pistes de l’aéroport. L’endroit est judicieux, communique le Conseil d’Etat genevois. Il permet de concentrer la police internationale, actuellement basée à Cointrin, et le Centre de coopération policière et douanière franco-suisse. Les locaux laissés libres par le déménagement de ces activités permettront ainsi à l’infrastructure aéroportuaire de se développer.

Entre plot et barre
Le projet a été au centre d’un concours d’architecture, mené en 2019. Il a consacré « Philémon et Baucis », un complexe formé d’un bâtiment « plot » et un immeuble « barre ». Au sud, un espace accueillera les visiteurs Au nord se trouvera une zone sécurisée pour les activités de sécurité douanière. Toutes les autorisations de construire ont été délivrées. Le projet a subi quelques modifications architecturales pour optimiser les collaborations entre les différents organismes appelés à cohabiter.

Si la Confédération compte ouvre son centre de détention pour les requérants d’asile en été prochain, le canton prévoir d’ouvrir son nouveau bâtiment de police à mi-2025. Les terrains concernés sont la propriété de l’Etat de Genève et font ainsi l’objet d’un droit distinct et permanent au profit de la Confédération.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.