12:04 PROJETS

L'extension de la gare de Bâle est sur la bonne voie, mais coûtera 15 à 20% de plus!

Teaserbild-Quelle: Tibor Gfeller

Les travaux ont débuté depuis trois mois et l'extension de la gare de Bâle prend forme. La passerelle provisoire est en cours d'installation; les nouvelles voies et quais devraient être terminées en décembre 2025. La facture grimpe de 180 à au moins 210 millions. 

Les premiers travaux de la passerelle provisoire couverte de 147 m de long sur le quai central ont débuté. Entre-temps, la travée et l'escalier ont été construits.

Crédit image: Tibor Gfeller

Les premiers travaux de la passerelle provisoire couverte de 147 m de long sur le quai central ont débuté. La travée et l'escalier sont déjà prêts.

Contrairement à la gare de Lausanne, l'aménagement de la gare de Bâle est bien engagé à en croire les CFF. La Confédération a accordé l'autorisation de construire en décembre dernier et les travaux ont pu débuter en janvier. Le projet doit permettre d'augmenter les performances de la gare et des lignes d'accès en direction de Bâle-St-Jean et de Münchenstein.

RER toutes les 15 minutes
A partir de décembre 2025, le nord-ouest de la Suisse devrait accueillir nettement plus de trains, selon une décision de la Confédération, du Parlement et des cantons. Les trains RER entre Bâle et Liestal devraient circuler tous les quarts d'heure, les trains de grandes lignes sur la ligne Bâle-Delémont-Bienne toutes les 30 minutes.


Visite virtuelle des futurs ouvrages de la gare de Bâle CFF à partir de fin 2025. (Vidéo : SBB CFF FFS)

Pour pouvoir améliorer les performances de la gare, un quai 19/20 supplémentaire de 460 m de long et une voie de retournement 20 seront construits. Une passerelle provisoire de 147 m de long et d'environ 10 m de large est en outre mise en place actuellement entre la passerelle existante et le pont Margarethen.

Facture à la hausse
L'année dernière, les CFF annonçaient encore un coût de 180 millions de francs pour ce projet. En raison du renchérissement et de l'augmentation des prix de l'acier suite à la guerre en Ukraine, les prévisions de coûts ont été revues à la hausse. 
La construction des voies, des aiguillages et des postes d'aiguillage est désormais budgétisée à 150 millions de francs, la passerelle quant à elle coûtera 60 millions. Les fonds proviennent du fonds d'infrastructure ferroviaire (FIF) de la Confédération.

Mur de soutènement
Actuellement, l'équipe de construction procède aux travaux du futur mur de soutènement le long de la rue Meret Oppenheim. Cet ouvrage d'environ 570 m de long et de 4 à 7 m de haut fermera à l'avenir la voie ferrée vers le quartier de Gundeldingen. Le champ de voies doit en outre être élargi vers le sud afin de créer de la place pour l'extension des quais et des voies.

308 pieux
Depuis fin janvier, une foreuse réalise les pieux pour le mur de soutènement et 119 des 308 pieux forés ont déjà été enterrés. Les pieux forés s'enfoncent à différentes profondeurs dans le sol, les plus longs atteignant 14 m. Ces travaux de forage s'achèveront en juin.

Afin de pouvoir construire le mur de soutènement, les maisons situées à proximité entre la passerelle de la poste et la passerelle principale sont voués à la démolition. Ce travail a débuté en janvier. 

L'escalier de la passerelle provisoire a été soulevé début mars lors de travaux de finition.

Crédit image: Tibor Gfeller

L'escalier de la passerelle provisoire a été soulevé et mis en place début mars.

Les premiers travaux de la passerelle provisoire couverte de 147 m de long sur le quai central ont également démarré. Fondations et piliers ont été posés à l'extrémité ouest du quai de la voie 11/12. Entre-temps, la travée et l'escalier ont été construits.

Besoin de surfaces
L'ouvrage est indispensable, car la passerelle existante serait surchargée par les trains et les passagers supplémentaires et ne dispose pas de place suffisante pour les magasins et les escaliers roulants.

Du provisoire... qui peut durer
Afin de ne pas bloquer les voies pour la construction, des travaux de nuit seront nécessaires au cours des deux prochaines années. La passerelle provisoire restera probablement en place pendant dix ans.

L'étape d'aménagement 2035 prévoit ensuite un accès permanent aux quais par le pont Margarethenbrücke. La passerelle sera un «véritable ouvrage et elle pourrait tout à fait rester en place plus longtemps», précisent néanmoins les CFF. 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

my-PV GmbH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.