11:03 PROJETS

La ligne ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds entame son assainissement

Source de l'image teaser: CFF

Les travaux d’assainissement de la ligne ferroviaire entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds augurent la construction de la ligne directe à l’horizon 2035. Cette année, les tunnels du tracé seront assainis, et une nouvelle gare sera construite. Les trains sont remplacés par des bus jusqu’en octobre.

Les pendulaires neuchâtelois entre le Haut et le Bas du canton doivent désormais s’y résoudre. Les bus qui relient Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds remplacent les trains, cela pour une durée de sept mois. Les travaux préparatoires du bouleversement du réseau cantonal de transports publics commencent pour durer jusqu’en 2035.

Le début de ce chantier titanesque, assuré par les CFF et la Confédération dans sa plus grande partie, sonne le glas d’un tracé ferroviaire séculaire. Le fameux rebroussement de Chambrelien va à terme être abandonné au profit d’une ligne souterraine directe, entre les gares de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds. Ne subsisteront en fait que les deux tunnels des Loges et du Mont-Sagne, construits au XIXᵉ siècle, en vue du nouveau tracé. Les 4 autres tunnels de la ligne seront totalement assainis pour s’inscrire ensuite dans le nouveau réseau ferroviaire du canton. Comme la ligne est à voie unique, le trafic sera totalement interrompu.

En gare et sous terre

Il faut en particulier adapter le gabarit des tunnels aux trains à deux étages. Sur les 27km de la ligne actuelle, près de 6 plongent sur la surface terrestre. Ces passages datent de plus de 160 ans. Deux d’entre eux seront agrandis. Dans les principales gares de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds, divers travaux de modernisation des quais et des marquises seront entrepris cette année. En outre, les CFF entendent mettre en conformité pour les personnes à mobilité réduite les gares des Deurres, à Neuchâtel, et de Corcelles-Peseux. Enfin, le pont du Malakoff, à l’entrée de La Chaux-de-Fonds, sera remplacé.

Le canton et la Ville de La Chaux-de-Fonds profiteront également des travaux sur la ligne pour construire conjointement la nouvelle gare de La Fiaz, à l’ouest de la Métropole horlogère. Il y est prévu un quai de 155 m de longueur et recouvert d’une marquise. Il sera doté d’un éclairage standard et d’un automate à billets. La nouvelle gare remplacera une halte désaffectée en 1995. Elle se situe dans un quartier d’entreprises et de commerces en forte croissance. Deux passages à niveau situé à proximité seront en outre modernisés.

Tous ces travaux doivent permettre d’améliorer la desserte ferroviaires entre le Littoral et les Montagnes neuchâteloises, ainsi que jusqu’à la frontière française du Col-des-Roches. La construction du nouveau tracé débutera après. Avec un tracé plus direct, sous le Val-de-Ruz avec une nouvelle gare à Cernier. Histoire de relier Haut et bas du canton en moins de quinze minutes.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.