09:01 PROJETS

La crise sanitaire reporte le déplacement de la gare CFF du Day

Source de l'image teaser: Jean-Bernard Sieber

Les CFF ne moderniseront pas la gare du Day (VD) avant 2022. La crise sanitaire diffère ces travaux qui prévoyaient notamment le déplacement et le prolongement des quais.

Gare du Day modernisation 2

Quelle: CFF

Avec un nouveau passage inférieur et des quais prolongés, la future gare du Day permettra le transbordement des rames entre Renens et Le Brassus.

La crise sanitaire provoque d’importants retards sur les chantiers, et cela peut se révéler fâcheux pour le grand public. Ainsi les usagers de la ligne ferroviaire entre la Vallée de Joux et Lausanne espéraient-ils de nouvelles installations au Day (VD) pour la fin de cette année. Il n’en sera rien, confirment les CFF dans un communiqué.

Huit mois seront en effet nécessaires pour mener à terme ces importants travaux ferroviaires. Les CFF ont prévu de déplacer la gare du Day de 300 m pour l’équiper de quais de 160 m de longueur. Le retard pris dans ce chantier est une question de priorités. Le réseau entier suisse est l’objet de multiples investissements de cette nature. Selon les CFF, la ligne concernée ne fait pas partie des urgences de ce programme.

Flirt et transbordement

Le Conseil d’Etat vaudois assure faire tout ce qui en son pouvoir pour que la nouvelle ligne directe Le Brassus-Lausanne entre en fonction en août 2022. Il s’agit d’assurer une cadence à la demi-heure entre Renens et Le Brassus. La liaison prévoit un transbordement des trains au Day, juste avant Vallorbe. Il s’agit ainsi de mettre en place des rames Flirt, avec un système de coupe-accroche. Le projet des CFF prévoit d’adapter la signalisation ferroviaire au nouveau réseau.

Les nouveaux quais seront construits dès décembre 2021. Ils prévoient aussi l’aménagement d’un passage inférieur, ce qui provoquera une fermeture temporaire du trafic des trains. La nouvelle gare, déplacée de 300 m par rapport à l’ancienne, prévoit aussi un nouveau bâtiment technique. Le coût de l’ensemble de ces travaux est estimé à plus de 50 millions de francs. Par ailleurs, les CFF envisagent de réaménager plusieurs haltes intermédiaires de ce tracé, dont celles de Vallorbe et du Pont.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.