08:21 PROJETS

La police cantonale neuchâteloise peut sécuriser son quartier général

Teaserbild-Quelle: Philippe Chopard

Repris par l’Etat de Neuchâtel, le bâtiment administratif de la police cantonale neuchâteloise pourra être transformé. Les locaux conçus à l’origine pour des activités administratives doivent en effet mieux répondre aux prescriptions du Code pénal. Leur sécurité doit en particulier être améliorée.

Police NE

Crédit image: Philippe Chopard

Ce bâtiment n’a aujourd’hui qu’un seul propriétaire, ce qui facilite l’engagement de travaux de transformation.

La reprise, par l’Etat de Neuchâtel, du quartier général de la police cantonale ouvre la voie à la rénovation de ce bâtiment surnommé le Caprice des dieux en raison de sa forme oblongue. Le Grand Conseil neuchâtelois peut ainsi faciliter les activités de la police dans des locaux rendus libres par le départ du Ministère public cantonal à La Chaux-de-Fonds. Un crédit de 4,6 millions est accordé à de futurs travaux de sécurisation.

La polyvalence n’est pas la solution
Construit en 1990 à Neuchâtel au-dessus de la cuvette de Vauseyon, le bâtiment administratif de la police est détenu par l’Etat et la Caisse de pension de la fonction publique neuchâteloises. Cette dernière cédera ses parts pour que les locaux soient exclusivement réservés aux activités de police. Leur caractère polyvalent actuel ne répond en effet plus aux exigences du Code pénal suisse.

Une rampe pour la mobilité réduite
Il s’agit donc de transformer des locaux initialement réservés à des activités administratives, comme le centre de commande et de surveillance dans les tunnels autoroutiers sous la Ville de Neuchâtel. Il faut surtout séparer les prévenus et les plaignants à l’intérieur du bâtiment, et améliorer la sécurité dans la zone carcérale. L’accueil du public, et notamment des personnes à mobilité réduite, doit aussi être amélioré. Une rampe d’accès pour fauteuils roulants sera ainsi construite. Des sanitaires publics sans barrière architecturales seront aussi aménagées.

Puits de lumière à obturer
Les travaux vont aussi optimiser la surface réservée aux bureaux, notamment par l’obturation des puits de lumière existants par des dalles en béton coulées dans les étages supérieurs. Les salles d’audition de la police seront regroupées et une nouvelle sortie de secours sera créée en façade sud. Ensuite, l’Etat de Neuchâtel réservera une partie de la toiture à la pose de panneaux photovoltaïques. Une future centrale solaire de 250 m², aux éléments lestés par du gravier, permettra d’assurer une partie de la consommation énergétique du bâtiment.

Améliorer l’isolation des façades
Les travaux de transformation du Caprice des dieux sont prévus entre 2025 et 2027. Le site restera occupé pendant le chantier. Dans l’avenir, l’Etat neuchâtelois prévoit encore de renforcer l’isolation des façades par flocage, le remplacement des fenêtres et des portes, ainsi que l’automatisation de la gestion des stores de protection solaire.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.