10:03 PROJETS

La reprise de la construction d’un centre commercial à Avry est à bout touchant

Teaserbild-Quelle: CCHE

La commune d’Avry-sur-Matran (FR) est à bout touchant pour faire valider la poursuite de la construction d’un mégacentre commercial et un complexe sportif sur son sol. Le projet n’a pas subi de modifications malgré l’arrêt du chantier et un recours tranché par le Tribunal fédéral.


Migros veut construire un méga centre commercial, un parc aquatique et des centaines de logements à Avry (FR)

Quelle: CCHE

Migros n’a pas renoncé à agrandir son centre commercial et développer ses abords. La contestation de ce projet n’était finalement que de nature juridique.

Contrairement à ce que murmurent les opposants au projet de nouveau mégacentre commercial à Avry-sur-Matran, la réalisation de ce nouveau complexe va de l’avant. La procédure d’approbation du nouveau plan d’aménagement de la commune est en voie de se terminer, et une fois que le canton aura donné son feu vert, les travaux pourront démarrer à nouveau. A moins d’un nouveau recours que la commune estime improbable, les voies juridiques étant déjà épuisées.

Le Tribunal fédéral avait pourtant donné un coup de frein au projet de Migros de réaliser un nouveau centre commercial et un complexe aquatique. Il avait en effet révoqué en automne dernier les autorisations accordées après la mise à l’enquête publique de 2019. L’arrêt avait obligé la commune à adapter le dossier aux nouvelles dispositions légales en matière d’aménagement du territoire. Rien de plus.

Déconstruction imminente
Les futurs travaux vont donc concerner la déconstruction du centre commercial actuel, pour mieux l’agrandir. Le centre aquatique sera construit dans la foulée. « Une nouvelle mise à l’enquête interviendra dans une seconde phase pour la création d’un vaste quartier résidentiel  dans le périmètre, indique cependant la vice-syndique d’Avry Eliane Dévaud-Sciboz. C’est un bon projet, qui ne suscite aucune opposition de fond au plan local.»

Le projet était pourtant bien parti. Au bénéfice d’une autorisation anticipée, le chantier avait pourtant été interrompu en  automne 2019. En cause, de nouvelles restrictions en matière de construction imposées par le nouveau plan directeur cantonal. La commune a réussi pour l’instant à éviter de revenir à la case départ. Ce projet est important pour elle, puisque, outre les activités commerciales et de loisirs prévues, elle attend à terme la venue de 2500 habitants supplémentaires.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.