08:11 PROJETS

Le chantier de modernisation de la gare de Lausanne tarde à démarrer

Teaserbild-Quelle: CFF_SBB_FFS

La Confédération tarde à lancer officiellement les travaux de la modernisation de la gare de Lausanne. Le calendrier établi sur dix ans pour ce chantier d’envergure risque d’être prolongé en raison de lenteurs administratives.

Gare Lausanne 2

Crédit image: Philippe Chopard

La présidente du Conseil d'Etat vaudois Nuria Gorrite (au centre) insiste déjà auprès de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et le directeur des CFF Vincent Ducros pour que les travaux respectent leur calendrier initial.

Les historiens qui se pencheront dans quelques décennies sur le chantier de modernisation de la gare de Lausanne ne manqueront pas de le relever. La tenue du calendrier promis en juin dernier par Vincent Ducros, directeur général des CFF, est une gageure, mais les travaux démarrés il y a six mois prennent déjà quelque retard. Le Conseil d’Etat vaudois s’en désole dans 24Heures, car cet épisode est dû aux relations prétendument tendues entre les CFF et l’Office fédéral des transports.

Le chantier sera difficile à mener. D’une part parce qu’il est impossible de priver les Lausannois d’un trafic ferroviaire continu, et d’autre part parce que la modernisation de la gare se fera en coordination avec le chantier de construction de la troisième ligne de métro de la capitale vaudoise.

Gare Lausanne 4

Crédit image: CFF_SBB_FFS/Aubert Architectes

Le chantier proprement dit démarrera par la construction d'un parking au sud des voies.

Après avoir fêté en grande pompe le début des travaux préparatoires ne juin dernier, la Confédération et les deux cantons de Vaud et de Genève ont établi un calendrier sur dix ans. Ainsi, en été prochain, une quatrième voie entre Lausanne et Renens sera mise en service. A la fin de l’année prochaine, ce seront quatre trains par heure qui circuleront entre la capitale vaudoise et Cully.

Nouveaux trains
Les travaux proprement dits commenceront par la construction du parking au sud des voies et par la modernisation d’un premier quai. Ces premiers chantiers seront terminés en 2025. Cela à condition que la Confédération donne son feu vert au chantier. La modernisation de la gare prévoit encore le déplacement de la marquise et l’accueil de trains de 400 m de longueur. Dès 2030, le nouveau métro viendra se connecter sur les nouvelles installations. Avec l’aménagement d’un troisième passage intérieur, les CFF comptent toujours mettre en service leur nouveau « hub » romand en 2031. Ou plus tard, comme le gouvernement vaudois le redoute.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.