14:04 PROJETS

L’Etablissement de détention fribourgeois de Bellechasse s'agrandit

Teaserbild-Quelle: Wikimedia Ciommons, par Thomas Zwyssig , CC BY-SA 4.0

Les travaux d’agrandissement de l’Etablissement pénitentiaire de Bellechasse ont  débuté. Une fois le chantier terminé, la prison fribourgeoise disposera de 100 places de détention en milieu ouvert et autant en milieu fermé.

Vue du pénitencier datant de 1987. Le complexe pénitentiaire de Sugiez a une occupation actuelle de 203 places au total. Avec plus de 700 ha (2ème domaine de Suisse en surface), l'exploitation agricole constitue un élément clé du site.

Crédit image: Wikimedia Ciommons, par Thomas Zwyssig , CC BY-SA 4.0

Le complexe pénitentiaire de Sugiez a une occupation actuelle de 203 places au total. Avec plus de 700 ha (2ème domaine de Suisse en surface), l'exploitation agricole constitue un élément clé de son activité.

Le projet d’agrandissement de Bellechasse fait partie de la première étape de la planification pénitentiaire 2016-2026 du canton. Il vise à répondre aux besoins d'une exécution des peines moderne. Il prévoit l'agrandissement du «pavillon» afin de créer 66 nouvelles cellules pour l'exécution en milieu ouvert. Ce qui permettra une meilleure séparation entre les régimes de détention (milieux ouverts et fermés) et améliorera ainsi la sécurité. 

Bloc cellulaire entièrement rénové
Un nouveau bâtiment d'accueil est désormais en cours de construction pour abriter le réfectoire, la réception et les parloirs pour les détenus en régime ouvert. Par ailleurs, un centre médical sera construit pour permettre une prise en charge somatique et psychiatrique adéquate des détenus. Enfin, un nouveau bâtiment sera construit avec des ateliers sécurisés afin d'offrir suffisamment de places de travail aux détenus en régime fermé et à ceux en exécution anticipée de peine. Des panneaux solaires sont prévus sur les toits. Le site de Bellechasse s'inscrit ainsi dans la stratégie climatique du canton.

Deux projets de décret ont été transmis au Grand Conseil. Le premier, portant sur un crédit d’engagement de 27,7 millions de francs, pour les travaux d’agrandissement de Bellechasse  et le second, portant sur un crédit d’études de 1,8 million, pour les ét

Crédit image: Etat de Fribourg (fr.ch)

Le Grand Conseil a débloqué un crédit d’engagement de 27,7 millions de francs, pour les travaux d’agrandissement de Bellechasse et octroyé 1,8 million pour étudier le déménagement de la prison centrale de Fribourg.

Divers travaux de mises à niveau des infrastructures, soit l’adaptation des réseaux d’alimentation en eau et en énergies sont également prévus. Ces travaux seront également dimensionnés en prévision de la réalisation de la seconde étape de l’agrandissement de l’établissement. Qui prévoit notamment la construction d’un nouveau bâtiment pour le régime de détention avant jugement, en remplacement de l’actuelle prison centrale de Fribourg.

Un projet de 27,7 millions
Le Grand Conseil fribourgeois a approuvé en mai 2020 un crédit de 27,7 millions de francs pour ces travaux de la première étape. Les travaux devraient durer environ deux ans, selon le calendrier actuel et sans la survenance d’imprévus liés à la construction ou à la procédure.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.