12:01 PROJETS

Pas de manne fédérale pour le projet de télécabine de Sion

Teaserbild-Quelle: CC-NorbertAepli

La demande de concession sédunoise pour relier par un transport câblé, le centre-ville et le quartier des Mayens de l’Ours, à 1400 m d’altitude, a du plomb dans l’aile. Pour être reconnu transport public, il faudrait en effet qu’un quartier d’habitation existe déjà.


CC-NorbertAepli

Quelle: CC-NorbertAepli

Présenté par les autorités comme un projet moderne pour développer un nouveau quartier d'habitation en altitude, cette télécabine est combattue par de nombreuses associations qui y voient surtout un outil touristique d'un autre âge.

Sion rêve depuis longtemps d’une télécabine pour relier, en dix minutes, la gare de Sion aux Mayens de l’Ours. Ce qui serait du coup l’occasion de lancer la création un nouveau quartier d’habitations en montagne. Mais la demande de concession dans le but d’obtenir un financement fédéral en raison de sa fonction de transport public a du plomb dans l’aile, comme l’a annoncé Le Nouvelliste la semaine passée.. En effet, l’Office fédéral des transports est intransigeant: pour bénéficier de la manne fédérale et être reconnu transport public, il faut que le quartier existe déjà avec au moins 100 lits. Du coup, ce rêve à 35 millions de francs risque bien de se briser.

Coût réduit
Les autorités de la capitale valaisanne n’ont pourtant pas lésiné sur les efforts pour vanter leur télécabine du futur. Cette liaison par câble aurait la capacité de transporter entre 2000 et 5000 personnes par heure avec des cabines pouvant accueillir une trentaine d’usagers. Plus rapide à installer qu’une ligne de tram ou de bus, le téléphérique coûterait aussi moins cher, au moment de la construction comme de l’exploitation, puisqu’il ne nécessite pas le personnel d’un réseau de tram ou de bus.

Pas viable
Il n’en reste pas moins que le projet suscité une trentaine d’oppositions dont celles du WWF, de Pro Natura, de l’Association transport et environnement et de Patrimoine Suisse. Pour ces associations, cette télécabine n’a aucune viabilité économique. L'installation serait surtout destinée à promouvoir le tourisme. En effet, elle permettrait depuis le bas de la Piste de l’Ours, sur le domaine des 4 Vallées, de se relier à l’installation actuelle qui mène à Thyon 2000.


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.