09:04 PROJETS

Réduction de voilure exigée pour la future extension du Musée du Léman

Teaserbild-Quelle: Fruehauf, Henry & Viladoms (FHV) Architectes

La Fondation du Musée du Léman, à Nyon (VD), devra revoir à la baisse son projet d’extension. Le Tribunal fédéral estime en effet que l’impact paysager du nouveau bâtiment qui y est prévu est trop important.

Musée du Léman 1

Quelle: Fruehauf, Henry & Viladoms (FHV) Architectes

La Fondation responsable du projet prévoit de revaloriser les riches collections du Musée par la construction d’un nouveau bâtiment.

Patatras ! Le projet d’extension du Musée du Léman n’a finalement pas convaincu le Tribunal fédéral. La hauteur  du nouveau bâtiment projeté sur les rives du lac, à Nyon (VD) a été jugé trop importante pour s’intégrer harmonieusement dans le paysage. Il faudra dès lors que l’institution redimensionne son projet, six ans après l’avoir lancé.

L’opposition d’un propriétaire d’un terrain adjacent a eu gain de cause. Il craignait des problèmes d’accessibilité, une réduction de la zone de verdure au bord du lac et un impact paysager trop important.  Pourtant, le projet avait tout pour plaire. 6000 m² d’exposition, un amphithéâtre, des salles de séminaire et un pôle de compétences scientifiques entièrement dédié au lac et ses activités. Il se voulait très vert, avec des toits entièrement végétalisés. Il avait reçu en 2019 l’aval du Tribunal cantonal vaudois.

Annexe remplacée
La construction du nouveau bâtiment aurait sonné le glas de l’annexe de la demeure de maître dans laquelle est implanté le musée depuis 1954. Les collections s’y trouvaient à l’étroit. La Fondation du Musée du Léman, créée en 2013, avaient alors lancé l’idée d’un agrandissement comprenant aussi la rénovation des locaux existants, divers aménagements extérieurs et des investigations archéologiques sur place.

Musée Léman 4

Quelle: Fruehauf, Henry & Viladoms (FHV) Architectes

La future halle aux bateaux pourrait être préservée, assure le président de la Fondation.

Le syndic de Nyon Daniel Rossellat, président de la Fondation,  a déclaré dans 24 Heures ne pas savoir encore dans quelle ampleur le projet devra être redimensionné. Les collections se composent de 8 aquariums, 56 bateaux, 300 modèles réduits, 15000 objets et 100 000 documents. Un patrimoine lacustre à préserver pour un montant actuellement estimé à 40 millions de francs, dont 16 financés par des privés.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.