15:08 PROJETS

Un tunnel piétonnier pour faire passer les touristes des cars à la ville de Lucerne

Teaserbild-Quelle: Patrick Robert Doyle, Unsplash

Les groupes de touristes visitant Lucerne d'ici quelques années pourront accéder plus facilement au centre-ville depuis le parking pour cars à proximité de l'hôpital cantonal. Ils le feront en empruntant un tunnel piétonnier de 800 m.

Le Pont  de la Chapelle fait partie des sujets les plus photographiés par les touristes à Lucerne.

Crédit image: Patrick Robert Doyle, Unsplash

Le Pont de la Chapelle fait partie des sujets les plus photographiés par les touristes à Lucerne. Ces derniers auront un accès facilité au centre-ville d’ici 2030.

Lucerne pense à ses nombreux groupes de visiteurs. A partir de 2030, les touristes ne devraient plus descendre du bus au centre-ville. Leurs cars s’arrêteront au parking cars près de l'hôpital cantonal et les principales attractions seront accessibles par un tunnel de 800 m.

Dans le cadre du processus stratégique «Carregime», le Conseil municipal lucernois a passé en revue 59 propositions de solutions différentes pour mieux gérer la circulation des autocars. Une question devenue politique parce que le tourisme lucernois a connu une forte croissance avant la pandémie et que le nombre de groupes de touristes a augmenté. Finalement, c’est la solution «Stadtpassage», lancée au printemps de l'année dernière par des particuliers, qui a été retenue.

Le projet prévoit la construction de deux tunnels: le premier, routier de 200 m de longueur, mènera de la zone Sedel/Friedental près de la sortie d'autoroute Emmen Sud à un nouveau parking sous l'hôpital cantonal. De là, le second, un tunnel piétonnier de 800 m de long, qui devrait être équipé d'un tapis roulant, dirigera les groupes de voyageurs vers la Hertensteinstrasse.

Entre 90 à 120 millions de francs
Le nouveau parking devrait pouvoir accueillir 30 à 40 cars de tourisme et être intégré au nouveau complexe immobilier que l'hôpital cantonal de Lucerne est en train de réaliser sur son site. Le Conseil municipal estime que les coûts d'investissement pour le Stadtpassage se situent entre 90 et 120 millions de francs. Il s'attend à ce que les cars de tourisme continuent à jouer un certain rôle dans l’attractivité de la ville. .

Le futur passage urbain peut également être utilisé si le tourisme évolue différemment des prévisions. Notamment que la population puisse accéder facilement à l'hôpital cantonal. Les vélos pourront aussi emprunter cette nouvelle liaison. .

Spitalstrasse déchargée
Parallèlement, le futur tunnel routier permettra de désengorger la Spitalstrasse, très fréquentée. De plus, il y aura moins de cars de tourisme dans le centre-ville. La Schwanenplatz et la Löwenplatz, où les cars s'arrêtent aujourd'hui, pourraient être revalorisées.

Le Conseil municipal propose au parlement de la ville d'examiner de manière approfondie l'idée d'un passage urbain. Il n'a toutefois pas encore pris de décision de réalisation. Il existe toutefois une certaine pression, exercée par l'hôpital cantonal en  particulier dans le cadre de la planification de ses futurs projets de construction.  Pour l’heure, Lucerne construit un parking temporaire pour cars depuis la mi-juin sur le site de Rösslimatt. Il devrait être en service pendant dix ans maximum, jusqu'à ce qu'une solution définitive soit trouvée. Sur ce terrain aujourd'hui inutilisé de Kriens, 28 places de stationnement pour cars de tourisme seront créées.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.