15:12 TECHNIQUE

La tour penchée de Pise stabilise son inclinaison

Teaserbild-Quelle: Domaine public

La tour de Pise cesse progressivement de pencher. Un comité international chargé de surveiller la stabilité de ce monument historique a constaté la qualité et le résultat des travaux entamés il y a 21 ans.

La Tour de Pise: selon un comité chargé de surveiller le monument emblématique celui-ci a perdu 4 cm  d'inclinaison au cours des 20 dernières années.

Crédit image: Domaine public

La tour de Pise a perdu 4 cm d'inclinaison au cours des 20 dernières années.

Les fondations défectueuses de la tour de Pise lui ont valu une célébrité mondiale. La construction du campanile de la cathédrale a débuté en 1173 dans une région où le sous-sol mou et humide était dès le départ une catastrophe. Les ouvriers n'avaient atteint que le troisième étage lorsque l'inclinaison de leur bâtiment a finalement été constatée.

Après que Pise soit entrée en guerre contre la ville-État de Gênes en 1178, les travaux de construction ont été interrompus et n'ont repris qu'en 1272. Pendant cette longue période, le sol s'était quelque peu stabilisé. Des ingénieurs ont alors ajouté quatre étages supplémentaires et le campanile, et ont ajusté les proportions pour compenser le déséquilibre. Pour ce faire, un côté des étages a été construit plus haut que l'autre.

Le risque d'effondrement existait à l'époque
Mais malgré toutes les tentatives pour corriger l'inclinaison, l'affaissement de la tour s'est poursuivi pendant huit siècles. On estime que ce dernier augmentait d'un mm par an. En janvier 1990, la tour a finalement été fermée au public pour des raisons de sécurité, à la suite de l'effondrement mortel de la tour civile de Pavie un an plus tôt. A cette époque, la tour penchait à un angle de 5,5 degrés et était considérée comme présentant un risque imminent d'effondrement. La tour a alors été entourée d'une ceinture d'acier, câblée et ancrée au sol. Alors qu'elle était maintenue stable par des fils et des contrepoids en plomb, de grandes quantités de terre ont été enlevées sous le côté le plus élevé.

70 t de terre en moins
Après 10 ans de travail et 70 t de terre retirées, l'inclinaison de la tour a été réduite à 3,99 % et a été redressée de 44 cm. En 2001, la tour nouvellement stabilisée pour l'équivalent de 2,6 milliards de francs suisses a été rouverte au public. Depuis, l'ouvrage est régulièrement surveillé par un comité. 

Une photo de 1998 montre des poids de plomb utilisés pour stabiliser la tour.

Crédit image: Rolf Gebhardt wikimedia CC BY-SA 3.0

Une photo de 1998 montre les poids de plomb utilisés pour stabiliser la tour.

Selon l'autorité locale de protection des monuments, l'Opera della Primaziale Pisana (OPA), qui finance les contrôles, l'état de santé de la tour est excellent. Les dernières analyses auraient montré que la structure s'est en fait légèrement redressée depuis sa stabilisation en 2001. La tour aurait perdu 4 cm d'inclinaison au cours des 20 dernières années.

Opérations menées avec succès
Comme l'explique un professeur de géotechnique à l'université de Pise, qui collabore avec le comité, l'inclinaison a diminué grâce aux travaux de stabilisation, ainsi que «les oscillations qui varient maintenant en moyenne d'un demi mm par an». Et la stabilité du clocher est excellente. Ce qui compte le plus !

 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.