08:33 TECHNIQUE

L’eau potable et l’énergie se marient dans un nouveau turbinage à L’Etivaz

Teaserbild-Quelle: Romande Energie

C’est une collaboration d’un plus d’un siècle qui a facilité aujourd’hui l’ouverture d’une nouvelle centrale hydroélectrique à L’Etivaz, dans le pays d’En-Haut. La Ville de Lausanne et Romande Energie, copropriétaires des installations en amont de l’usine de traitement des eaux de Sonzier, ont décidé de les utiliser pour alimenter la capitale vaudoise en électricité.

Centrale Etivaz 2

Crédit image: Romande Energie

Entre le traitement de l’eau potable et la production d’électricité, Lausanne et Romande Energie vont entrer leur histoire commune dans la transition énergétique.

Les rapports entre la Ville de Lausanne et la station de L’Etivaz (VD), dans le pays d’En-Haut, prennent aujourd’hui une dimension énergétique. La capitale vaudoise et Romande Energie ont ouvert une centrale hydroélectrique en altitude pour l’alimentation en électricité et en eau potable. Selon un communiqué commun, les installations allient transition énergétique et gestion des ressources.

Plus d’un siècle en commun
C’est en 1901 que la collaboration entre Lausanne et l’ancêtre de Romande Energie – la SEVM – a commencé par le rachat par la première d’un droit d’eau. Cette transaction fait suite aux captages de l’eau dans les vallées de l’Eau froide et de La Torneresse à L’Etivaz. En 2010, les premières études pour le renouvellement des conduites d’amenée d’eau et un nouveau turbinage ont été engagées, notamment sous l’impulsion du syndic de l’époque Daniel Brélaz, et, trois ans plus tard, une nouvelle station lausannoise de traitement des eaux dans le pays d’En-Haut a été ouverte.

Conduites agrandies
Lausanne puise 15% de sa consommation d’eau potable à L’Etivaz. La Ville et Romande Energie ont fait augmenter leur capacité de turbinage en augmentant le diamètre des 9,4 km des conduites des vallées de captage sans modifier les tracés initiaux. L’ensemble des installations de traitement des eaux a été modernisé. Deux centrales comprenant trois turbines ont été construites à L’Etivaz. Elles vont produire jusqu’à 3,1 millions de KWh par année, soit la consommation annuelle de plus de 1200 ménages. Il a fallu deux ans de travaux pour réaliser ce projet de longue haleine. Les deux centrales sont alimentées par conduite forcée depuis des réservoirs d’altitude. Après le turbinage, un réservoir d’alimentation permet de gérer la consommation d’eau en aval.

Un partenariat fructueux
La Ville de Lausanne et Romande Energie sont copropriétaires des installations en amont de l’usine de Sonzier depuis 2016. La capitale vaudoise a financé tous les travaux de maintien et de surveillance de la qualité de l’eau. Son partenaire en a fait de même en ce qui concerne la production d’électricité.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Emil Frey Chavannes

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.