08:31 TECHNIQUE

Les futurs ingénieurs civils se mesurent dans la fabrication de ponts miniatures

Teaserbild-Quelle: VSS

Le génie civil a besoin du bois pour améliorer son bilan carbone, en particulier dans la construction de ponts. Les professionnels de la route et des transports relancent ce printemps un concours constituant à chercher, par la confection d’une maquette, le meilleur rapport entre la charge maximal d’un ouvrage et son poids. La compétition s’adresse aux apprentis et aux étudiants des hautes écoles spécialisées.

Pont glace colle Bienne

Crédit image: VSS

Les maquettes devront être uniquement réalisées à l’aide de bâtonnets et de colle, pour tester leur résistance.

L’association des professionnels de la route et des transports (VSS) reste convaincue que la simulation 3D ne permet pas totalement aux apprentis en génie civil de comprendre toutes les subtilités de la fabrication de ponts. En collaboration avec le bureau AJS, elle organise donc un nouveau concours de fabrication d’ouvrages miniatures avec pour tout matériau des bâtonnets de glace et de colle. Les maquettes seront ainsi présentées au jury le 13 mars prochain au palais des Congrès de Bienne (BE).

Matériaux écologiques valorisés
Le concours vise surtout à valoriser les meilleurs matériaux, dont le bois. Le génie civil doit en effet assumer sa part écologique, précise la VSS dans un communiqué. Pour monter la résistance du bois, les organisateurs du concours ont choisi des bâtonnets de glace et de la colle. Les participants devront donc s’exercer aux techniques d’assemblage qui leur permettront de bien appréhender leur futur travail sur le terrain.

Tests de rupture
Par équipes, les apprentis et étudiants de toute la Suisse devront assembler un pont d’une portée imposée d’un mètre. La qualité de l’ouvrage sera ensuite évaluée par un test de rupture sur un bâti d’essai, pour déterminer le meilleur rapport possible entre la charge maximale de l’ouvrage et son propre poids. Les meilleures réalisations seront donc récompensées pour leur solution la plus efficace pour le choix d’un minimum de matériaux.

Une idée québécoise
Ce type de concours est né au Québec, du fruit de l’imagination d’ingénieurs civils de l’Université de Sherbrooke. Ils se sont ensuite répandus en Allemagne dans les années 1990, devenant même de vraies institutions dans de nombreuses écoles spécialisées. En Suisse, le concours en sera cette année à sa troisième édition.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.