11:10 PROJETS

Gâchis des CFF: le chantier de la gare de Lausanne est suspendu pour une année

Teaserbild-Quelle: Ville de Lausanne

Après étude du dossier, l’Office fédéral des transports n’est pas convaincu que la structure de la nouvelle gare de Lausanne est statiquement sûre.  Elle renvoie le dossier aux CFF qui doivent en particulier retravailler les aspects liés à la statique des structures prévues sous les quais et sous la Place de la gare. Le chantier est reporté d’une année voire plus.

Gare Lausanne 2

Crédit image: Philippe Chopard

Nuria Gorrite et les autorités vaudoises ont sollicité une rencontre urgente avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, responsable du dossier. Vincent Ducrot, directeur général des CFF va devoir donner des explications.

En juin 2019, l’Office fédéral des transports (OFT) avait délivré la décision d’approbation des plans pour le projet Léman 2030 de réaménagement de la gare de Lausanne. Ce qui équivaut à une autorisation de construire. Mais lors de ses derniers examens, l’OFT a relevé des manquements techniques en lien avec les concepts statiques et de mise en œuvre fournis par les CFF concernant le front sud de la gare, les quais (galette) et le sous-sol de la Place de la gare.

Inquiétudes
Les plans et calculs soumis par les CFF ne permettent pas de démontrer que la structure de la nouvelle gare de Lausanne sera statiquement sûre. Résultat: des compléments d’études sont nécessaires et le chantier est suspendu. Les palissades de chantier qui encombrent la place de la gare et qui ne servent à rien devraient être démontées rapidement.

Planning à revoir
Vu le nombre des éléments que les CFF doivent reprendre puis faire valider à l’interne des CFF puis par l’OFT, un décalage du planning et un report de plusieurs mois du démarrage des travaux principaux sont inévitables. Les CFF doivent élaborer un nouveau calendrier. Tous les autres secteurs de chantier déjà en activité, comme les voies ferroviaires, la construction du parking ou la réfection d’ouvrages se poursuivent conformément au planning initial des CFF.

Renforts mandatés
Les CFF doivent donc retravailler ces volets, principalement pour améliorer la sécurité et la longévité des éléments à construire. Ce constat n'est pas remis en question par les CFF, qui ont pris des mesures en ce sens. Les CFF ont notamment décidé d’étoffer leur processus interne de contrôle technique du projet et un nouvel expert externe a été mandaté, ce que l’OFT salue.

Rencontre au sommet
Le Canton et la Ville de Lausanne sont abasourdis que le projet de la gare soit «à nouveau repoussé d’au moins 12 mois, retardant d’autant la mise en service des nouveaux quais, mais aussi celle du nouveau tunnel du m2 et du m3». Les responsables politiques ont demandé une rencontre d’urgence avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, responsable du dossier.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.